dimanche 15.12.2019  

atome, centrale digitale

 

 

 

coolbpm.com Electro Alliance
   
Interview Corrado Izzo - Gadgets 

En attendant la sortie du nouvel album "On Earth" de Gadgets, on a discuté avec Corrado Izzo, un producteur qui trouve le temps de faire de la musique de grande qualité malgré toutes les activités qui peuvent l'occuper avec ELP. Voilà ce qu'il dit à propos de cet album et de Gadgets...

- Atome : Dis-nous quelque chose à propos de ta coopération avec Tatu Metsätähti. Quelle a été son influence sur cet album ?
- Corrado Izzo : Tatu est un membre de Mr. Velcro qui est un projet musical orienté différemment. Je le connais depuis pas mal de temps et nous avons eu de nombreuses discussions sur une collaboration à deux en studio. Apres avoir écouté quelques pistes sonores qu'il était en train d'expérimenter, nous avons décidé de joindre nos forces et de sortir un album qui rassemblerait nos visions terre à terre de la musique électronique. Travailler avec lui a été un plaisir puisqu'on dirigeait le navire dans la même direction. Le travail en studio a été très productif.

- A. : A quel niveau 'On Earth' est-il différent des autres sorties de Gadgets ? Votre musique prend-elle une nouvelle direction ?
- C. I. : 'On earth' est plutôt une étape dans le sens où il incorpore des idées musicales du passé de Gadgets, qui est plutôt orienté musique lente, groovy et atmosphérique. Le titre de l'album ("on earth" si vous avez suivi !) est l'image d'un retour à nos racines, mais il est aussi inspiré d'émotions simples et agréables. C'est ce que cet album est censé être : quelque chose qui te donne de bonnes émotions, d'où son ambiance atmosphérique. Tu sais, au départ, je considérais la musique comme un remède, un refuge pour moi, c'était mon monde, my earth (ma terre). Quand j'ai commencé à jouer dans les clubs et soirées, je partageais mon monde avec les autres, je n'étais plus seul sur cette planète. A chaque soirée, les gens me donnaient de nouvelles influences, de nouvelles idées. J'ai tant appris en jouant devant la foule, ca m'a changé, ca a changé ma musique aussi. Ce nouvel album est là pour créer une émotion, mais c'est aussi une étape, puisqu'après ça, Gadgets va prendre de nouvelles directions, et la musique va changer, oui.

- A. : Comment cet album va donc prendre sa place en "live", étant donné qu'il est plutôt relaxant ?
- C. I. : La musique se joue dans la vie, mais pas en "live" - Certains morceaux sont présents dans la performance "live" mais pas sous le même format. Leur influence est là mais elle est transformée. Elle bénéficie d'une une énergie différente.

- A. : Le son de 'On Earth' est plus "mainstream" que vos sorties précédentes.
- C. I. : Eh bien, merci.

- A. : Quelle est ta position à propos de la musique commerciale ou underground ? Est-ce 'Gadgets' correspond à une catégorie en particulier ? Faut-il classifier la musique de la sorte ?
- C. I. : Je ne pense pas que ce soit une question de catégories, ou du moins mon point de vue ne correspond pas à ces définitions. Pour moi, la musique est, à la base, une forme de langage. Par exemple, je peux parler un langage très individuel qui sera compris par seulement quelques personnes, mais je peux aussi parler en utilisant un langage plus simple qui sera compris par beaucoup plus de gens. C'est la différence qui fait ou non le succès d'une production. La meilleure chose qui puisse t'arriver et vers laquelle il faut travailler, c'est que ton langage soit compris par autant de personnes que possible. Vu sous un autre angle, ne penses-tu pas qu'il est plus difficile de produire un succès commercial (comme tu les appelles) qui plaira à beaucoup de gens, que de produire quelque chose qui, à la base, ne satisfait que tes propres croyances ? Il y a de la musique pop que j'adore. Il y a des gens qui ont réussi la difficile tâche de plaire au plus grand nombre tout en gardant une originalité dans leur chansons. J'admire la force avec laquelle ces personnalités travaillent pour finir leurs morceaux et l'ardeur qu'ils ont pour atteindre leur but. Pour conclure, je dirais que les catégories m'intéressent peu. Je le vois plus sous l'angle de la quantité de travail que tu mets au service de tes sentiments pour qu'un maximum de gens les perçoivent. Quoi qu'il en soit, dans tous les cas il faut travailler dur.

- A. : Quel est la différence entre les sorties sur On/Off et sur Gadgets ?
- C. I. : La série des On-Off est faite pour être mixée en soirée. Les différents labels sont pour moi une manière de créer des émotions diverses.

- Que prépare le future pour Gadgets et sa philosophie ?
- C. I. : L'essentiel est d'être heureux avec ce que tu as. Dès maintenant, je poursuivrai ce but dans le futur - musicalement mais aussi d'une façon plus générale. Je produirai ce qui me rend heureux, et je le serai encore plus si des gens apprécient ce que je fais. J'y mettrai tout mon coeur.
www.elpmedien.com
Lesha, 20/05/2002

on earth

Corrado Izzo

Gadgets

Corrado Izzo

Offene Weiten

Corrado Izzo