dimanche 15.12.2019  

atome, centrale digitale

 

 

 

nightsystem.com Ri'li:s
   
Interview Cybernet Systems aka Bass Junkie 

Voici sans doute l'une des sorties electro les plus incontournables de l'année !! Prévu pour avril, "Robot Movement", premier album de Phil Klein sur Battle Trax regroupe l'ensemble de ses titres parus et à paraître sous le nom de Cybernet Systems (Chronique à suivre très bientôt dans nos pages). De quoi satisfaire ses nombreux fans, longtemps frustrés de ne plus trouver dans le commerce certains morceaux devenus cultes et collectors. Après plus de quinze ans d'une carrière musicale fructueuse et exemplaire aux cotés de Scott Weiser (Dynamix II) sur Joey Boy, ou sur Breakin' records, le label d'Ed DMX, Bass Junkie, légende vivante anglaise à l'incroyable discographie, est toujours l'un des maîtres de ce genre...

- Atome : Tout d'abord, nos plus sincères félicitations pour ton excellent album, "Robot Movement" sous le nom de Cybernet Systems, dont la sortie est prévue en avril sur Battle Trax. Si tu devais en extraire le titre le plus représentatif de ce que tu es, quel serait-il et pourquoi ?
- Bass Junkie : Je pense que ce serait "Robot Movement" car je ne connais personne qui n'ait fait de titres dans ce style.

- A. : Dans l'ensemble, comment décrierais-tu ton album, sa philosophie, sa sonorité ?
- B. J. : Une fascination pour le futur.

- A. : De façon très cohérente, "Robot Movement" réunit des titres conçus au début des années 90 comme "we are Borg" (co-produit avec Dynamix II) et des morceaux plus récents comme l'excellent "Circuitry". Les vieux titres sonnent complètement neufs. Comment expliques-tu leur longévité ?
- B. J. : A l'époque, peu de gens produisait d'Electro Bass de la sorte et aujourd'hui c'est toujours vrai, voilà ce qui, selon moi, peut expliquer la fraîcheur de ces titres. Et puis, beaucoup de gens ne les ont pas entendus depuis longtemps et pensent peut-être qu'ils sont nouveaux, je trouve qu'ils collent bien avec les titres récents.

- A. : Où trouves-tu toute cette inspiration ? Dans les films de Science Fiction par exemple ?
- B. J. : Je trouve mon inspiration dans pas mal de domaines et les films de SF, les films d'horreur en font largement partie. Ce sont des mines d'or pour les samples et j'en utilise beaucoup dans mes morceaux. Ca remonte à ma jeunesse, lorsque j'étais un fan de films d'horreur, j'ai vu tout ce qu'il était possible de voir dans le genre. Je prenais des notes sur les passages de certains films qui auraient pu marcher dans les morceaux.

- A. : Quelle est la ligne artistique de Battle Trax, label que tu as monté en 1997 ?
- B. J. : ELECTROBOTIC BASS !

- A. : De nombreux amateurs d'electro te considèrent comme une légende. Tu as commencé ta carrière à la fin des années 80. Quel était alors ton background musical, quelles étaient tes premières influences ? Penses-tu que ta musique était en avance sur son temps ?
- B. J. : J'ai été complètement inspiré par les artistes electro de l'époque. Des gens comme Dynamix II, Unknown DJ, Mantronik, The Glove, Dave Storrs, Pretty Tony, Man Parrish, Juan Atkins, Matrix, Chaos, World Class Wreckin' Cru, Egyptian Lover, Hashim, Arthur Baker, pas mal d'artistes de Miami et bien sûr Kraftwerk. J'ai toujours considéré l'electro comme un style musical tourné vers le futur, d'où cette impression d'un style en avance sur son temps et si mes titres donnent ce sentiment, alors c'est que je dois faire quelque chose de bien.

- A. : Sous les noms de Final Dream, Bass Junkie, Cybernet Systems ou Battle Systems, la musique que tu crées sonne incroyablement variée. Pourrais-tu nous décrire la musique qui se cache derrière chacun de tes pseudos ?
- B. J. : Final Dream s'apparente à de l'electro / techno dark et acid ( Les films d'horreur en sont la principale influence). Bass Junkie est mon coté plus rétro, dans un style Miami Bass Electro Funky, mais cela va changer bientôt car tous mes styles vont être regroupés sous ce même nom. Cybernet Systems s'oriente majoritairement vers la Science Fiction (le futur, les robots et la technologie). Battle Systems expérimentait enfin le coté industriel de la musique, je pense d'ailleurs, lorsque j'aurai un peu de temps, revenir à ce style pour un futur album.

- A. : Quel est l'artiste avec lequel tu n'as jamais travaillé mais avec qui tu aimerais un jour produire des titres ?
- B. J. : Unknown DJ.

- A. : Quel est le projet musical dont tu es le plus fier aujourd'hui ?
- B. J. : Probablement celui là car il a mis du temps avant d'aboutir et je suis vraiment satisfait de la manière dont il sonne et à quoi il ressemble.

- A. : Quel est ton site internet favori ?
- B. J. : Il y en a deux : ELECTROEMPIRE et ELECTROALLIANCE.

- A. : Un dernier mot pour la communauté electro ?
- B. J. : Nous y sommes arrivés !

- A. : Tes projets musicaux pour l'année 2002 ?
- B. J. : Un album de Kronos Device sur Battle Trax, un nouvel album de Bass Junkie sur Breakin' et plusieurs maxis sous les noms de Kronos Device, Cybernet Systems et Bass Junkie. Mon remix de Man Parrish "Hip hop be bop" sort le 1er avril sur Breakin'.
www.bassjunkie.com
Nexus 6, 04/03/2002

Bass Junkie

Robot Movement

Bass Junkie

Ravager of Planets EP